Merine de Goyautat et Hako

233 vues

« Pour défendre les miens, je pense à mes enfants. Ainsi, je me bats sans répit ! Je ne lâche rien ! Aucun ennemi ne peut m’arrêter ! »
Merine de Goyautat, Générale

Au milieu de leur frère et sœur, Merine de Goyautat et son Nascol Hako sont nés dans la sublime ville appelée Konou, l’une des rares cités goyacfines loin de la chaîne des montages Slauck. Ils sont élevés par des parents aimants, toujours prêts à tout pour leur bien-être. La goyacfine chante régulièrement, la musique est une passion qui la transcende. Naturellement, elle s’intéresse aussi à la danse, participant activement à toutes les fêtes de sa ville. L’histoire de Vénusia est tumultueuse, le destin de la jeune Merine et Hako est chamboulé quand un important nid de platdaks s’attaque à leur communauté. Face à la menace grandissante, ils fuient avec leur famille et passent plusieurs années à vivre dans des camps militaires. Merine doit se résigner à mettre de côté toutes ses aspirations personnelles, notamment le chant et la danse qu’elle aurait aimé perfectionner. Alors qu’elle s’engage peu à peu sur un chemin militaire, elle fait l’expérience de ses premiers amours avec des soldats. Malheureusement, ses relations sont un désastre. Un miltas fait tout de même la différence et lui permet d’avoir deux enfants.

Après avoir élevé sa progéniture sur le terrain, Merine prend les armes. En tant que soldate, elle enchaîne des missions dans le but de reprendre le contrôle de la ville Kanou. Cela l’oblige à s’éloigner de ses parents mais elle se fait une raison : son devoir et l’avenir de ses enfants avant tout. Les réussites de ses nombreuses incursions contre les platdaks lui donnent toutes les faveurs de son Général. Malgré les protocoles et le temps qu’il faut pour monter en grade, elle passe de miltas à Brave, escorte son général puis évolue en Génie pour devenir son plus proche conseiller de guerre. Grâce à elle et ses idées, la cité Kanou se débarrasse des platdaks, retrouvant enfin la paix.

Son histoire arrive jusqu’à Goyautat, la capitale de la Corpora goyacfine. Le Haut Administrateur Lato de Goyautat et son Nascol Lasnac lui propose un rôle de Général proche du pouvoir central. En acceptant, sa relation avec le père de ses enfants s’étiole. Merine choisit la séparation et finit par vivre à Goyautat avec ses deux petits. En outre, son ascension sociale et militaire continue : au début de la Grande Guerre Galactique, elle est choisie par Quigan Leutanala pour l’assister en tant que Haut responsable des armées.