Cerilune la Glorieuse

239 vues

« Les seules règles que je suivrai, ce sont celles qui honorent ma Tribu ! Grrrrrr !!! »
Cerilune la Glorieuse, Meneuse de la Suprême Rok

Née dans la Tribu des Nadordoks, Cerilune est une des nombreuses filles de la grande Rok Maralak, une des dernières avant que celle-ci refuse d’enfanter à nouveau. Quand la jeune yvaltienne commence ses premiers entraînements militaires pour devenir une Trorok, sa Tribu est en perdition et doit se reconstruire. Elle manque très souvent de se faire tuer ou de mourir de faim pendant qu’elle et les siens errent sur le continent Salanya de la planète Yvalta. Toutes les difficultés qu’elle rencontre ont toutefois l’avantage de la renforcer, Cerilune développe alors une force unique qu’elle met au service des projets de sa mère. Ainsi, elle ne tarde pas à se faire remarquer et à prouver sa valeur.

Pendant la Guerre des Tribus, elle devient Meneuse de Maralak et conduit des millions de Troroks dans les batailles. Aux côtés de sa Rok, elle remporte des victoires inespérées, gagnant alors son nom honorifique de Cerilune la Glorieuse. Entre-temps, elle sympathise avec le prophète Majus, ce Nérovien qui a décidé d’aider les Yvaltiens pour les faire adhérer à l’Ordre des étoiles. Non seulement elle apprécie la philosophie de celui-ci mais en plus, elle rêve d’aller dans l’espace et vivre aussi des aventures comme lui. Quand tout Yvalta est unifiée avec le Conseil des Tribus de Maralak, Cerilune décide alors de s’entraîner pour savoir piloter les nouveaux engins spatiaux yvaltiens, construits en partie grâce à la technologie nérovienne.

Ses nouvelles compétences de pilote lui permettent d’avoir la chance de diriger le premier vaisseau mère yvaltien, celui qu’on appelle La Grandeur des cieux. Quand les Néroviens ont besoin de renfort pour envahir la planète Loran, Maralak la nomme Meneuse de la Suprême Rok. Son rôle consiste à mener le combat au nom de tous les membres de sa race et Cerilune compte bien honorer l’engagement de ses pairs envers l’Ordre des étoiles. Malgré les directives néroviennes, elle veut faire la différence lors de son premier assaut spatial contre les ennemis de ses alliés. Ainsi, elle réalise l’impossible en traversant les défenses lorniennes, créant une incroyable percée qui permet de faire avancer drastiquement un siège planétaire qui n’en finissait plus. Elle fait donc la fierté de tous et donne à sa race, une réputation des plus nobles. A la mort de sa mère Maralak, elle aurait presque pu la remplacer pour devenir Suprême Rok mais elle refuse de se présenter pour cela et estime qu’elle est faite pour mener les Troroks au combat.