Ecrire l’histoire est difficile. Déjà parce qu’il est impossible de tout écrire et que celui qui écrit peut oublier certaines choses ou même les cacher. Je ne remets pas en doute les paroles de nos ancêtres, mais je sais que les paroles se déforment et changent au fil du temps. En réalité, la seule histoire qui survit aux nouvelles générations, c’est une part infime de la grande histoire qui s’est passée.
Aterius Ommore, Chef Sage Nérovien
Neroquesta (Deuxième livre du Culte des étoiles)

Qu’est-ce que Visum ?

Visum est une galaxie spirale qui possède l’extraordinaire particularité de foisonner de vies et de différentes civilisations extraterrestres capables de voyager dans l’espace.

Les histoires de la galaxie Visum se déroulent essentiellement dans une région appelée la « Bordure des Merveilles ». Ici, une grande épopée de space opera met en scène deux grandes alliances amenées à s’affronter. D’un côté, l’Ordre des étoiles dirigé par l’Impiry nérovien, se donne pour mission sacrée d’étendre la philosophie du Culte des étoiles dans la galaxie. De l’autre côté, l’Union des Corporations Planétaires présidée par la Corpora hutraïenne, a pour but de développer un réseau économique entre toutes ses Corporations.

Les Hutraïens colonisent des planètes pour développer leur potentiel économique.

LES GRANDES ALLIANCES

De nombreuses alliances interplanétaires ont existé dans la Bordure des Merveilles, surtout dans l’histoire des Vlests et des Néroviens. Toutefois, les deux plus grandes alliances étaient l’Union des Corporations Planétaires et la nouvelle version de l’Ordre des étoiles. Toutes deux ont été créées pour rassembler et honorer les différences de chacun tout en prolongeant la culture dominante qui a su s’imposer au-delà des frontières d’une planète. Elles ont pris encore plus d’importance quand la Grande Guerre Galactique a commencé en 189 du calendrier Visum. En effet, même si l’Ordre des étoiles avait déjà eu l’occasion de renforcer les liens de ses membres à travers de nombreuses actions militaires, l’Union des Corporations Planétaires qui était au départ une alliance économique, allait aussi réfléchir à une synergie entre ses différentes armées.

Les Néroviens asservissent toutes les races connues et les soumettent au Culte des étoiles.

LES RACES

Le nombre de races civilisées dans la Bordure des Merveilles s’est réduit drastiquement avec le temps. En effet, quand les voyages interplanétaires ont été possibles, des guerres ou des dominations ont engendré de nombreux génocides. Être maître de sa propre planète était déjà un énorme challenge, mais cela ne suffisait pas à certains dirigeants ambitieux. Ceux-là ont poussé leurs congénères à aller au-delà des limites de leur monde et de leur système planétaire, donnant une nouvelle dimension à leur pouvoir. Trop souvent, la confrontation entre deux espèces créait tout simplement un conflit et les plus forts finissaient par tout prendre aux plus faibles. Les races les plus chanceuses ont su tirer leur épingle du jeu, notamment grâce à leur cohésion, leurs valeurs, leur intelligence ou encore leur force. Beaucoup de celles-là ont dû se battre pour dominer, exister et se faire une place dans la galaxie Visum.

L’Ordre des étoiles
L’Union des Corporations Planétaires
Au fil du temps, les Hutraïens sont devenus des Hutaris sur Vénusia.

lE CENTRE vISUM

L’histoire de la galaxie Visum a radicalement changé quand les Néroviens ont découvert la planète Vénusia. Alors que l’Ordre des étoiles était plus fort que jamais, ils ont lancé des sondes pour analyser des points clés répertoriés auparavant par les explorateurs vlests. Suite à cela, le monde géant appelé Vénusia a attiré l’attention des responsables néroviens. En effet, une énergie hors du commun semblait émaner des tréfonds de cette planète. Aussitôt, une navette a été envoyée sur place avec un petit équipage. A la tête de cette expédition, le Prophète Majus qui a fait ses preuves plus d’une fois au service de l’Impiry s’attendait à un monde inhabité mais finalement, il a trouvé ici les Hutaris ainsi que les Goyacks et leurs Nascols. Interceptés par un vaisseau de combat, les Néroviens ont été contraints de baisser les armes et de ce fait, Majus a décidé de changer l’objectif de la mission dans l’espoir de convertir ces espèces au Culte des étoiles.

Le Haut Administrateur hutaris Oreillo Moragana a traité directement avec ces visiteurs venus de loin. Lui et le Prophète Majus sont parvenus peu à peu à s’entendre et à forger des liens solides. Le chef d’expédition nérovien cachait cependant la vraie puissance de son espèce et prétendait que lui et les siens avaient besoin d’aide. Les Hutaris pensaient alors bien faire et ont construit un quartier prestigieux pour leurs invités, au beau milieu de la grande et belle cité Vénuas. Une petite population nérovienne s’est formée ici, les nouveaux descendants étant très attachés à cet endroit plutôt agréable.

Au départ, le quartier comptait un bâtiment administratif, comme dans toutes les villes du système Corpora. Si les Néroviens voulaient convertir les Vénusiens au Culte des étoiles, les Hutaris, guidés par les Hutraïens, espéraient eux aussi les faire adhérer à leur modèle social et économique. Comme le groupe du Prophète Majus n’était pas des adeptes de la bureaucratie, le bâtiment administratif ne fonctionnait pas. De ce fait, celui-ci a été très rapidement transformé en un lieu de rencontre. Là, toutes les espèces de l’Union des Corporations Planétaires venaient rencontrer les Néroviens et leur belle philosophie de vie. Tous échangeaient dans le respect et l’harmonie. Face au succès de ce projet, les places ont été limitées et les plus chanceux qui pouvaient siéger là ont été appelés les Sages. L’endroit est devenu le Centre Visum, l’un des plus beaux concepts universels de tous les temps. Le calendrier général de toutes les races est apparu ainsi, l’an 0 étant l’instant où le Centre a été construit.

Malheureusement, pour les gouvernements néroviens et hutraïens, il n’était pas question de créer un lieu de discussion. De son côté l’Imperator Nerovus s’impatientait et demandait des comptes au Prophète Majus. Ce dernier savait qu’il ne pouvait pas convertir les vénusiens et les hutraïens au Culte des étoiles, il se sentait perdu. Quant à la Haute Administratrice Onala Ninayunga, elle souhaitait rencontrer en personne ces Néroviens et voulait mettre les choses au clair. En l’an 176, les grands chefs de l’Union des Corporations Planétaires découvraient enfin l’Imperator Nerovus. Cette rencontre a marqué la fin d’une si belle entente. Les deux côtés ont montré clairement leur vrai visage, défendant ardemment leurs intérêts. Le fossé s’est creusé rapidement et quelques cycles sur Vénusia ont suffi pour alimenter les feux d’un conflit. Nerovus est donc parti mécontent et a ordonné à tous les Néroviens de quitter Vénusia au plus vite. De leur côté, les chefs du système Corpora n’ont eu aucun scrupule à bannir ceux qui étaient leurs invités. Onala Ninayunga a organisé une assemblée extraordinaire afin de faire voter la destitution du Haut Administrateur hutaris Oreillo Moragana. Ce dernier a donc été écarté du pouvoir hutaris pour avoir collaboré avec une espèce dangereuse venue d’un autre monde.

Les Sages ont protesté mais trop peu les ont écoutés. Pour marquer la fin de ce beau projet, ils ont organisé les funérailles du Centre Visum, à l’image d’une grande cérémonie traditionnelle sur Vénusia. Ils ont déposé leur badge qui attestait de leur statut de Sages et ils ont quitté à jamais l’endroit où ils aimaient tant venir parler. En l’an 177, le Centre Visum a été détruit, puis remplacé par l’Assemblée des Corporations Planétaires. Suite à cela, quelques Néroviens qui ont refusé de quitter Vénusia ont été traqués par les autorités de la planète. Certains étaient nés dans le quartier de Vénuas et ne connaissaient rien d’autre. Ils étaient prêts à tout pour rester sur Vénusia et à défendre leur droit de vivre avec les Hutaris et les Goyacks. Toutefois, ils finissaient souvent par être capturés et retenus prisonniers.

Le célèbre anthropologue Lornax Orugana adorait le concept du Centre Visum et en parlait beaucoup avec Oreillo, son ami très proche. Juste avant la destruction de l’emblématique lieu de rassemblement, il était venu récupérer les badges des Sages. Lornax n’a jamais pu devenir l’un d’eux à cause de ses nombreuses occupations mais à l’aube d’une terrible guerre, il espérait rassembler à nouveau les espèces de la galaxie Visum.

La planète Alura accueille le nouveau Centre Visum.

LA GRANDE GUERRE GALACTIQUE

Après la destruction du Centre Visum, l’Imperator Nerovus ne peut pas laisser l’Union des Corporations Planétaires se développer. Il demande alors conseil à l’Ordanum, l’assemblée de l’alliance de l’Ordre des étoiles. Pour beaucoup, la guerre est inévitable et il faut soumettre ces Hutaris, ces Hutraïens et ces Goyacks. Ces Néroviens qui ont vécu sur Vénuas sont venus défendre leurs points de vue mais ils ne pèsent pas assez dans les décisions. Récemment intégrés dans l’alliance, les Yvaltiens souhaitent participer à cette campagne militaire. En 189, la guerre commence officiellement, bien que les premières batailles ne soient disputées qu’en 194. C’est l’Impiraty Rugus Kaenos qui dirige la flotte au nom de l’Ordre des étoiles. L’objectif principal est d’envahir Vénusia puis Hutrae. Les défenses spatiales des Vénusiens tombent facilement et l’année suivante, Rugus envoie un message à Nerovus pour l’informer que la première planète ennemie est occupée.

La complexité de cette guerre va forcer toutes les espèces à se surpasser. Dans l’ombre, certains préparent leur grand retour et d’autres espèrent bien profiter de ce chaos général. Les hors-la-loi sont plus virulents et certains esclaves vont tenter leur chance pour se libérer. Au fur et à mesure, les gouvernements vont pratiquer la guerre totale, demandant des efforts à toutes les populations. Au conflit s’ajouteront d’autres races, l’existence de quelques-unes sera à jamais bouleversée par des désastres. Au milieu de tout cela, Lornax va tout faire pour reconstruire le Centre Visum sur la petite planète lointaine Alura du système Eternaire.

La carte de la galaxie Visum avec ses systèmes planétaires les plus connues et les plus importants.